Assurance chômage pour un prêt immobilier ou rachat de credit - ARC®

Etant mandataire IOB en prêt immobilier, en rachat de credit ou en regroupement de credits, la loi m’impose d’informer mes clients et de vérifier leur capacité de remboursement avant qu'ils ne s’engagent, car tout crédit doit être remboursé. Ainsi nous constatons une fois informé de la loi, nos clients se demandent si leur futur financier est certain, et le doute s’installe ils se posent la question faut-il souscrire à l’assurance chômage encore appelée l’assurance perte d’emploi, ceci en fonction de la conjoncture économique en France sans oublier les frontaliers Suisse avec la nouvelle loi sur l’immigration.

L’assurance chômage est une assurance optionnelle, elle n’est pas obligatoire mais permet, du moins de vous aider à rembourser, les mensualités de votre prêt en cas de perte d'emploi. Elle n’est pas prise en compte dans le calcul du TEG et elle coûte chère, sans oublier le modalité de sa mise en place. Elle peut être résiliée après une année de cotisation suivant les contrats. Elle n'est pas incluse dans l'assurance décès invalidité.

Les conditions de mise en place d’une assurance chômage

Exclus : Les intérimaires, les travailleurs indépendants, les professionnels libéraux, les salariés licenciés pour faute grave ou démissionnaires et parfois les employés de plus de 55 ans, ne sont pas autorisés à souscrire ce type d'assurance.

Indemnisation :

Il y a un délai de carence (6 mois à 1 an) et la période d’indemnisation est limitée à 4 ans. Les établissements financiers proposent très rarement la prise en charge totale des mensualités de vos crédits, souvent l’indemnisation est partielle (50 voire 80%) pour une durée maximale de 18 voire 24 mois pour une même période de chômage.

Elle peut prendre 2 formes :

  1. Un simple report d'échéances. Exemple : En cas de perte d’emploi, le client n’a plus à payer ses échéances, c'est l'assurance qui s'en chargera. Dans ce cas les mensualités sont simplement reportées, l'avance reste due et devra être intégralement remboursée lorsque l'assuré aura retrouvé un emploi ou à la fin de la garantie.

  2. La prise en charge définitive des échéances par l'assurance. En cas de perte d’emploi, l’assurance paiera à votre place une partie ou la totalité des mensualités. Bien vraie qu’elle soit chère, l’assurance chômage vous permet tout de même de limiter les dégâts financiers en cas de perte d’emploi.

Jean-François FOURNIER


Lexique des termes économiques utilisés par l'ARC Rachat de Crédits - Rechercher des articles

Liens - 2 - 3 - immobilier
Régional - professionnels
Refannu - Maxibottin

Nous écrire
W3C | XHTML | CSS | RSS Valide