Investir au Maroc dans de l'immobilier destiné à la retraite, aux vacances, ou aux placements voir pour les trois objectifs - ARC®

Se situant dans une zone méditerranéenne, le Maroc se présente comme un cadre idéal pour les sociétés, les retraités et les particuliers, le royaume attire de plus en plus d'investisseurs. Beaucoup d'étrangers rêvent d'acquérir un bien dans ce merveilleux pays qu'est le Maroc.

Si vous êtes parmi ceux qui rêvent d'investir ou de vivre au Maroc (achat d'une résidence secondaire, Riade) vous pouvez nous contacter au n° (00 33) 04 50 67 33 44,

nos partenaires financiers en France proposent des crédits et de rachat de crédit avec des taux très intéressants pour la réalisation d'un nouveau projet au Maroc.

Des produits financiers appropriés

En France, la plupart des partenaires financiers ont compris ce désir ardent et ont conçu de nouveaux produits de crédits pour facilité et réaliser ce rêve.

Côté fiscal, une convention signée entre la France et le Maroc évite une double imposition fiscale, c'est la notion de la résidence fiscale qui déterminera si la législation fiscale Marocaine s'applique en matière d'imposition.

Un statut fiscal spécial

La résidence

Sont considérés comme résident fiscaux au Maroc :

Les personnes qui possèdent un foyer permanent au Maroc, qui effectuent un séjour continue ou discontinue d'une durée supérieur à 183 jours par ans.

Le barème de l'impôt sur le revenu (IR) depuis 2007:

Tous les retraités bénéficient d'un abattement de 40 % (réduction sur les impôts), de plus les retraités dont la pension est d'origine étrangère ont droit, sur leur impôt, à un abattement supplémentaire de 80 %.

L'investissement

Trois nouvelles libertés fondamentales ont été votées :

  1. Le droit d'investir,

  2. le droit de transférer les bénéfices,

  3. le droit de transférer les produits de cession sous certaines conditions.

Les investisseurs n'ont plus à obtenir d'agrément préalable.

Une « Charte de l'investissement » a été adoptée en 1995 afin d'inciter les investisseurs étrangers à s'implanter sur le territoire.

Les principales mesures incitatives énoncées par la charte sont :

Les effets en chiffre

Depuis le 1 Janvier 2000, tout investissement supérieur à 200 millions DH (18 millions d'euros) bénéficie, en plus des avantages fiscaux, de l'exonération des droits et taxes à l'importation et de mesures en faveur du développement.

Dans le cas Marocain, la contribution des IDE à l'investissement global s'est améliorée, passant d'une moyenne annuelle de 1,36 % entre 1970 et 1990 à 12,39 % entre 1991 et 2005.

Quant à la part des IDE dans la richesse national, le Maroc a réalisé une progression importante entre 1990 et 2006. Le Maroc dépasse largement l'Algérie et l'Égypte mais il souffre d'un certain retard face à des pays comme la Tunisie. Par Jean-François Fournier

.


Hayat Salihi -


Lexique des termes économiques utilisés par l'ARC Rachat de Crédits - Rechercher des articles

Liens - 2 - 3 - immobilier
Régional - professionnels
Refannu - Maxibottin

Nous écrire
W3C | XHTML | CSS | RSS Valide