INDIGNEZ VOUS! comme Stépane Hessel ou comme en Tunisie - ARC®

L'Actualité vous interpelle sûrement lorsque l'on annonce les hausses des assurances, de l'énergie,des carburants, etc. Ces hausses de prix mettent a mal votre situation financière et l'on a pu voir qu'en Tunisie elles a été le ferment des événements violents de ce mois.

Les Tunisiens se sont indignés face aux privations de liberté, à la hausse des prix, à la violence et l'on souhaite que la situation des plus pauvres et des chômeurs deviendra la priorité majeur des nouveau politiques comme cela devrait être la priorité dans tous les pays.

Si vous connaissez les difficultés de fin de mois, qui commencent le 20 du mois voir avant . Si généralement vous en voulez aux banques qui vous laminent en frais, en lettres de rappels ou en menaces.

Si vous ne savez plus quoi faire

alors INDIGNEZ VOUS à la façon de Stéphane Hessel agé de 93 ans qui appelle à une insurrrection pacifique. (livre aux éditions Indigéne site www.indigene-editions.fr)

L'un des mots a retenir en sus de la dimension mondiale de l'indignation c'est à la page 11 d'un petit livre de 30 pages le terme « Le motif de la résistance, c'est l'indignation.

Il rappelle la période 1945 et le Conseil de la Résistance avec cette volonté et l'indignation qu'avait crée cette époque horrible de la guerre et de la dévastation du pays.

La crise économique est une forme de guerre difficile a supporter par les plus démunis.

Il rappelle que cette indignation à la fin de la guerre a permis de revoir la société dans son ensemble et générer :

Il s'agissait de faire un retour à la nation des grands moyens utiles à l'ensemble de la population qui s'était sacrifiée, pour certains en perdant la vie et leurs biens.

L'intérêt général doit primer sur l'intérêt particulier avec une notion de partage.

Pourquoi souligner et encourager la lecture de ce petit fascicule sur le site de l'association arc Aide au Rachat de Crédits ?

Parce quelques lignes nous parlent au quotidien tant :

Pour une insurrection pacifique

A défaut de tomber dans le scénario des hausses des prix, de la captation des richesses du pays et des niveaux records de chômage, ce qui vient de se passer en Tunisie, il faut trouver dans l'indignation du quotidien français les voies de la justice sociale afin de ne pas continuer a voir les plus riches continuer à être plus riche les pauvres allant vers le plus pauvre et la classe moyenne marchant et manquant de rêves et d'idéale.

En conclusion

Notre modeste action sur les rachats de crédits afin de diminuer les mensualités du quotidien et les études de financement immobilier avec les nouvelles mesures des prêts à Taux Zéro (PTZ), compensent faiblement les excès des milieux financiers avec les spéculateurs mondiaux toujours en action et les sur-facturations de frais bancaires.

Les pistes a travailler

Les outils informatiques bancaires doivent permettre une baisse importante des frais de gestion: * Le développement massif des paiements par cartes offre des encaissements très importants * Une simplification des protocoles devrait être mis en place pour des économies de fonctionnement.

Exemple 15 pages pour une ouverture de compte de chèques vous simplifient-elles la vie et vos relations avec votre banque?

Les autres pistes a imaginer

Toutes idées, remarques ou suggestions sont les bienvenues et nous vous en remercions par avance d'utiliser notre mail association.arcd@gmail.com "Nous ecrire " avec le bouton du site www.arcrachatcredits.org.

D'autre part notre approche du rachat de crédit depuis 2004 nous permet d'analyser avant remise en banque tout dossier sur toute la France. Un simple formulaire 7 jours /7 sans engagement sera traité dans la journée ouvrée et des explication sur l'accord ou le refus vous sera donné dans tous les cas. Étude en cliquant ici.

Par Jean-François Fournier

.


Jean Francois Fournier - Ancien banquier


Lexique des termes économiques utilisés par l'ARC Rachat de Crédits - Rechercher des articles

Liens - 2 - 3 - immobilier
Régional - professionnels
Refannu - Maxibottin

Nous écrire
W3C | XHTML | CSS | RSS Valide