Questions aux députés sur le crédit - ARC®

Questions aux députés sur le crédit et le rachat de crédit

Vous êtes nombreux à vous poser des questions sur le crédit et sur les taux des crédits; nous aussi.

Étrangement, la presse nous rapporte moultes actions du gouvernement, dont les traductions dans les faits sont difficiles à trouver: les banques, sauvées par l'argent du contribuable, accordent des bonus mirobolants à leurs traders; les crédits revolving sont à des taux affolants, alors que les taux d'usure et du marché monétaire sont au plus bas; enfin, ça fait des mois que le gouvernement demande des baisses de taux et celles-ci apparaissent à peine!

Que se passe-t-il? Demandez-le donc à votre député.

Pourquoi écrire à votre député?

Pour vous permettre de lui adresser des questions ou des remarques sur :

En effet les députés et sénateurs mettent en place un nombre très important de textes de loi, amendements etc.. qui ont une influence importante sur votre vie au quotidien.

Toutes observations du terrain peuvent les intéresser et des amendements peuvent modifier les lois d'origine. N'oubliez pas qu'ils sont élus par vous et sont votre porte-parole.

Découvrez leurs fonctions dans le cadre des commissions et leurs centres d'intérêts

Les questions à poser aux députés.

Question 1 Taux des crédits:

Pourquoi le taux d'usure et le taux des crédits revolving sont-ils à 21,59% alors que le taux d'usure sur les crédits consommation est de 9,43%, et que le taux du marché monétaire (les prêts interbanques à 3 mois) est de 1,21%?

Question 2 Application des baisses de taux :

Pourquoi les banquiers n'appliquent-ils pas plus rapidement les baisses demandées par les Pouvoirs publics?

Question 3 Pourquoi ne pas améliorer les fichiers FICP pour corriger les erreurs (homonyme) et valider les opérations de défichage plus rapidement.

Question 4 Pourquoi croire qu'un fichier positif (enregistrement de plusieurs millions d'opérations )chaque année aidera les emprunteur?.

Question 5, réflexion sur l'actualité:

Les banquiers sont toujours sur les marchés dérivés avec semble-t-il des profits importants. Ces profits profiteront-ils aux usagers des banques par une diminution des frais, des taux, ou simplement aux actionnaires et aux traders qui spéculent sur l'économie et bénéficient de bonus distribués allègrement au nom de la concurrence?

Ces questions pourront peut-être faire prendre conscience que c'est le taux d'intérêt qui cause le surendettement des particuliers, et non le délai de réflexion pour obtenir les fonds. Le but de cette action est de forcer la prise de conscience par les pouvoirs publics de la véritable situation bancaire des particuliers.

Mode d'emploi

  1. Trouvez le député de votre circonscription dans la liste suivante: Liste des Députés sur le site de l'Assemblée Nationale, certains affichent leur site Internet ou leur adresse e-mail (ou les deux), sachant que s'il n'y a qu'un site Internet celui-ci contiendra probablement les modalités de contact de votre député;

  2. Dans votre messagerie, créez un nouveau message et utilisez l'adresse e-mail que vous aurez trouvée comme destinataire (souvent, un simple clic sur l'adresse e-mail du député fera cela pour vous automatiquement);

  3. Copiez le texte ci-dessous et collez-le dans votre message:

    Bonjour,

    Monsieur le député,

    Je vous remercie de lire la question ci dessous et si possible faire remonter l'information auprès des commissions compétente et me donner votre avis sur le sujet.

    En vous remerciant par avance,

    je vous prie de croire, Monsieur le député, en mes salutations citoyennes.

  4. Copiez la question que vous vous posez et mettez-là aussi dans votre messagerie (de préférence, posez une seule question par courriel);

  5. Ajoutez un commentaire, signez si vous le souhaitez et envoyez. Par mesure de confidentialité, nous vous recommandons de mentionner que toute communication interne de votre e-mail doit se faire de manière anonyme.

Si vous ne parvenez pas à trouver l'adresse e-mail de votre député, vous pouvez tenter de communiquer avec son bureau par téléphone; nous vous conseillons cependant de bien étudier la question que vous allez poser, afin de rendre la discussion plus riche pour vous et pour lui.

. Par Jean-François Fournier .


Jean Francois Fournier - Ancien banquier


Lexique des termes économiques utilisés par l'ARC Rachat de Crédits - Rechercher des articles

Liens - 2 - 3 - immobilier
Régional - professionnels
Refannu - Maxibottin

Nous écrire
W3C | XHTML | CSS | RSS Valide