La renégociation de prêt immobilier - ARC®

Pendant cette période de taux bas tant en fixe qu'en variable beaucoup d'emprunteurs souhaitent profiter de ces taux. Mais il faut se poser plusieurs questions avant de faire ou ne pas faire l'opération financière.

Date de l'emprunt

Si l'emprunt est récent et qu'il n'y a pas eu d'apport cela ne présente pas beaucoup de possibilités d'intéresser un nouveau banquier en regard de l'évolution de la valeur du bien immobilier.

Type de prêt

Présence de Prêt Taux Zéro?

Le PTZ est perdu et sera rembourser en premier par la banque qui perd le prêt principal. Y a-t-il sur les dernières années un mensualité en forte augmentation? il faut étudier l'impact financier de la mensualité.

S'il est a taux variable capé et de qualité?

Il n'est pas forcement utile de changer s'il bénéficie d'un bon capé 1% ou 1,5%.

C'est là l'avantage du variable car il suit la baisse et augmente avec un maximum souvent transformé en durée de remboursement permettant d'avoir une mensualité fixe

les taux d'origine et les durées ont un impact important sur l'avantage a tirer de cette opération.

Ratio hypothécaire ?

Ce ratio calcul en pourcentage les dettes divisées par la valeur du bien Il faut qu'il soit en dessous de 90% voir 80%.

Présence d'autres prêts?

La présence d'autres prêts permet une amélioration de la mensualité par le jeu de l'allongement de la durée sur les prêts conso et révolving

Les frais liés?

C'est la partie la plus importante de l'opération.

Il faut compter:

Les frais de remboursement anticipé représentent 3% du capital restant du.

Les frais de prise de garantie caution logement ou hypothèque.

Frais d'actes

Cet ensemble de frais altère le bénéfice et oblige à faire des calculs globaux de coût financier.

Conclusion

La première démarche est d'abord essayez de négocier avec votre banque et conserver le PTZ.

Si vous envisagez de faire un rachat de crédit ( hors votre banque) il sera difficile de conserver le PTZ car votre banque réclamera le remboursement de tous les crédits y compris le PTZ ( votre banque n'a aucun intérêt de garder seulement le PTZ )

Si votre Banque accepte de conserver le PTZ (très rare) il y aura toujours le problème de l'hypothèque sur ce PTZ.

Donc sans engagement vous pouvez faire une simulation sans engagement.

. Par Jean-François Fournier

.


Jean Francois Fournier - Ancien banquier


Lexique des termes économiques utilisés par l'ARC Rachat de Crédits - Rechercher des articles

Liens - 2 - 3 - immobilier
Régional - professionnels
Refannu - Maxibottin

Nous écrire
W3C | XHTML | CSS | RSS Valide